Services publics délégués [au privé], à qui profite le deal ?

Journaliste indépendante, Isabelle Jarjaille enquête depuis plus de cinq ans sur la gestion des services publics par les entreprises privées, et ses dérives. Elle a débuté son travail par plusieurs enquêtes approfondies sur la gestion des autoroutes, afin de comprendre comment, et pourquoi, l’Etat français perd près de 10 milliards de recettes annuelles de péages, reversées à des sociétés privées, dont la marge moyenne dépasse les 34 %, selon les calculs de l’Autorité de régulation du secteur. En comparaison, les entreprises du CAC 40 font une marge moyenne de 6 %.

A partir de son travail sur les autoroutes, Isabelle Jarjaille s’est ensuite intéressée aux autres services publics confiés au privé : la gestion de l’eau, le stationnement, mais aussi la construction des lignes à grande vitesse ou les aéroports.

Après la publication d’un livre en mars 2018, elle poursuit ce travail sur des sujets locaux pour Mediacités à Nantes, notamment sur le contrat liant Vinci à la construction de NDDL et à Nantes-Atlantique, mais aussi sur l’aéroport de Rennes. Pour Mediacités Toulouse elle enquête également sur les dérives financières de la gestion de l’aéroport par l’actionnaire chinois.

Pour l’Humanité dimanche elle travaille sur la privatisation d’Aéroports de Paris. Egalement journaliste pour La Gazette des communes, elle s’intéresse de près aux mécanismes de décision publique, notamment au niveau local.

Le café citoyen sera animé par Franck RENAUD, directeur de la revue Place Publique Nantes / St-Nazaire, notre partenaire

Fête de l’Humanité 2018 / samedi 15 septembre / @ Magali Bragard / Village du Livre / Isabelle Jarjaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *