Notre premier rendez-vous 2022 !

VIVE LA DETTE ?

Jeudi 24 février 2022 – 20:30 – Salle Balavoine

Entrée libre sur présentation du pass vaccinal

Depuis le début de la crise sanitaire, l’état a mis en place de manière inédite de nombreux dispositifs de soutien à l’économie, conduisant (après la crise de 2008) à une nouvelle augmentation de la dette publique de près de 20%.

Ce qui paraissait inimaginable hier : une dette supérieure à 100% du PIB, soit près du double des 60% autorisés par le traité de Maastricht, devient aujourd’hui une « norme » pour la plupart des pays développés.

Deux ans après le début de la pandémie, le « quoi qu’il en coûte » interroge cependant sur la suite : comment y mettre un terme, et peut-on raisonnablement envisager un retour rapide à ces fameux critères de Maastricht, qui bien que suspendus jusqu’au 1er janvier 2023, n’en sont pas moins toujours en vigueur ?

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la question de la gestion de cette dette Covid s’invite dans le débat.

Entre remboursement, roulement voire annulation … différentes propositions s’opposent, sur un sujet qui n’est pas seulement économique, mais aussi éminemment politique.

Les enjeux sont en effet importants : ne pas rééditer les erreurs post-crise financière, et ne pas sacrifier les fameux « investissements d’avenir », sur fond de crise sociale et d’urgence climatique.

Philippe Jaunet,
enseignant agrégé en économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.