Café Citoyen exceptionnel

                  « Histoire populaire de Nantes »

L’histoire d’une ville vue du peuple

Une coopération avec la Revue Place Publique

Jeudi 30 novembre- 20h30 Capellia

Le Café Citoyen Chapelain et la revue Place Publique s’associent pour vous accueillir lors du café citoyen consacré à l’histoire de Nantes, vue sous un angle inédit.

L’intervention des auteurs du livre « Histoire populaire de Nantes » précédera une pause conviviale avant la séance des questions / réponses.

C’est une première française, l’histoire d’une grande ville racontée du côté du peuple par trois historiens (Alain Croix, Gwenaël Guillaume et Didier Guyvarc’h) et un journaliste (Thierry Guidet, fondateur de la revue Place publique Nantes/Saint-Nazaire).

Cette Histoire populaire de Nantes, de la préhistoire à nos jours, se veut originale, inédite, synthétique et à la portée de tous.

En vingt-quatre chapitres, des premiers hommes à découvrir Nantes et du peu que nous en savons (« Sortir le peuple de la nuit des temps ») à la métropole qui se fabrique sous nos yeux (« Le droit à la ville »), cet ouvrage porte un regard neuf sur ce parcours au fil des siècles, du côté du peuple.

Il envisage ainsi la traite négrière non plus du côté de son économie et des armateurs, mais depuis les marins et les esclaves. Dans le même esprit, la « métropolisation heureuse » servie par la communication est contrebalancée par les points de vue des ouvriers dont les chantiers navals ont fermé, des femmes dont les usines délocalisent… Dans les tourments de la Deuxième Guerre, l’engagement dans la police allemande d’Ernst, ajusteur à l’usine des Batignolles, est mis en parallèle avec celui de Nantais des milieux populaires, jeunes et moins jeunes, qui font le choix de la résistance dès 1940.

Histoire populaire de Nantes s’intéresse à ces « vies minuscules » et questionne donc l’histoire telle qu’elle nous a été racontée jusqu’alors.

Les associations « Treillières Au Fil du Temps » et « l’association d’Action Socio-Culturelle et Educative de la Boissière » seront présentes pour illustrer comment des citoyens peuvent s’approprier leur histoire et l’écrire.

Alain Croix, Thierry Guidet, Gwenaël Guillaume et Didier Guyvarc’h, Histoire populaire de Nantes, 480 pages, Presses 
universitaires de Rennes, 15 €.